La lecture de La Conjuration des imbéciles de John Kennedy Toole faisait partie de mes résolutions pour 2013. Je l'ai commencée il y a quelques jours et elle s'avère très intéressante et divertissante à la fois.

L'histoire même de ce livre est étonnante. Après le suicide de l'auteur, persuadé qu'il était un écrivain raté, sa mère (une de celles qui n'abandonnent pas) réussit à faire lire le manuscrit à l'éditeur Walker Percy... "Elle finit, on ne sait comment, par débarquer un jour dans mon bureau t me tendit l'épais manuscrit", dit-il. "Il n'y avait pas moyen d'y couper. Il ne me restait qu'un seul espoir : qu'après avoir lu quelques pages, je les trouverais, en toute bonne conscience, assez mauvaises pour ne pas avoir à en lire davantage. D'habitude, c'est ainsi que cela se passe. (...) Cette fois-ci, je continuais à lire, encore et encore. Au début, avec le sentiment déprimant que ce n'était pas assez mauvais pour en rester là. Ensuite, avec un vague titillement d'intérêt. Puis, avec une excitation grandissante. Et finalement, avec une sorte d'incrédulité : il n'était pas possible que ce soit aussi bon." Walker Percy affirme également que ce roman l'a laissé pantois "plus encore à la troisième lecture qu'à la première." 

C'est dire que ma tâche ne fait que commencer.

Je vous tiendrai au courant de mon avancement et des trouvailles que je repérerai dans ces pages... Signalons déjà que la plus grande ironie du sort ou revanche sur ce sort est qu'aussitôt publié, le livre a reçu le Prix Pulitzer en 1981.

Bonne journée à tous !

Photo1901

Voir ici pour une couverture différente  http://reveillematin.canalblog.com/archives/2013/01/06/26081181.html

 

Liens utiles :

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Conjuration_des_imb%C3%A9ciles

http://www.slate.fr/story/35229/conjuration-imbeciles-john-kennedy-toole